Le changement de paire comme nouvel engagement. Comment est-il traité en ce qui concerne la facturation?

Il est de la responsabilité de l'organisateur de décider s'il veut exiger une taxe pour les mutations (changement de cavalier/cheval/paire). Il pourrait par exemple exiger une taxe uniquement pour toutes les mutations effectuées après 16h le jour précédant l'épreuve, donc à partir du moment où il doit effectuer lui-même les changements. Le participant doit s'acquitter  de cette taxe directement chez l'organisateur en dehors de l'engagement (pas via ONS). La montant de la taxe est à définir auparavant dans les propositions. Le système ONS affiche toutes les mutations effectuées par les cavaliers eux-mêmes. L'organisateur peut donc voir à tout moment où a été fait un changement de paire (même retardé). L'organisateur doit ensuite percevoir lui-même ces taxes. 
 

Add Feedback